Sentiers et Patrimoine

barre_bleueSENTIERS

barre_bleue

Téléchargez ici le nouveau sentier 2017 « Entre Araize et Semnon ».

RandoEancé 1

 Le sentier pédestre  « Entre Roches et Semnon » inauguré le 25 juin 2010.
Longueur : 4,5 km ; durée : 1 h 30
Départ : parking rue de Bellevue, route de Martigné pour un tour du bourg avec un prolongement vers l’ancien moulin à eau du Gravier.

A découvrir en chemin :
-la chapelle Sainte-Anne
-la grotte Notre-Dame de Lourdes
-le labyrinthe du bosquet
-la confluence du ruisseau de Roches avec la rivière le Semnon
-le moulin du Gravier (privé)
-le bourg, la campagne, les animaux…
Fiche de randonnée téléchargeable sur le site de la Communauté de  Communes:

www.cc-rocheauxfees.fr (découvrir/pratiquer/randonner)

Plan des sentiers

Cliquez pour télécharger le plan des sentiers

barre_bleue PATRIMOINE

barre_bleue

Rénovation 2015 L’Eglise Saint-Martin

photo-premiere-de-couv

L’Eglise Saint-Martin
Eglise

 

Eglise de style néo-gothique, commencée en mai 1882, bénie en février 1885 et complètement terminée en octobre 1890. A remplacé l’ancien édifice reconstruit en 1652 sur les ruines d’un autre monument médiéval.

Prêtre bâtisseur : Pierre Guilloux, recteur de la paroisse de 1872 à 1894. Œuvre de l’architecte rennais Arthur Régnault. Entrepreneur Raymond Bonnet, de Guérande.

                                                                               Les Manoirs

manoirs

Des 6 manoirs répertoriés par Paul Banéat en 1927 (Le Breil Cheméré, la Cour, la Garenne, la
Hervaudière, la Rivière, Vaulvert), il ne subsiste que La Rivière et Vaulvert. D’autres bâtisses d’importance sont à signaler :  au Bois d’Eré, à la Hamonais, au Mottay, dans le bourg route de Senonnes et le Presbytère.

L’Oratoire Notre-Dame-de-Pontmain

Pontmain

 

Petit oratoire construit en 1944 pour souhaiter la fin de la guerre. Il abrite la Vierge de Pontmain et se situe derrière le portique de droite de la grotte. Vitraux provenant de l’atelier Rault (Place Hoche à Rennes).

La Grotte Notre-Dame-de-Lourdes

Grotte

Route de Senonnes, grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes. Voulue par l’abbé Rébillard (recteur de la paroisse de 1939 à 1945), pour la protection des prisonniers de guerre.
Construite par l’entreprise Chabot de Villepôt et par les paroissiens. Inaugurée en  août 1943.

La Chapelle Sainte-Anne

Chappelle Sainte Anne

 

Dans le bourg, chapelle dédiée à Sainte Anne, patronne de la Bretagne. Reconstruite en 1896 par l’abbé Bécel, recteur de la paroisse de 1894 à 1925.
Et complètement rénovée par des bénévoles, à l’identique, en 2002.

 

                                                                                                            Les Lieux-dits

Lieux-dits

50 lieux-dits sont répertoriés. Les noms terminés en erie ou ière dateraient du XIe siècle (10) et ceux en ais du XIIe ou XIIIe siècle (10). Citons les noms disparus : le Bas Fignolet, la Croix Blanche, la Ferrée, la Fouconnière, la Huauderie, le Moulin Gourhand, les Petites landes, la Pâture et la Petite Pâture, les Petites Masses, la Rincelière, Vilvert. 5 noms sont relativement récents : la Claie, la Grée, le Jaunay, la Métairie Neuve et la Promenade (XIXe siècle).

Les calvaires

CalvaireEancé n’est plus une paroisse depuis 2003… Mais la « civilisation paroissiale » a laissé des traces bien visibles un peu partout dans la campagne : l’on dénombre aujourd’hui pas moins de dix-huit croix ou calvaires sur le territoire communal. Quatre croix sont uniquement paroissiales ; douze sont à la fois paroissiales et familiales ; deux sont uniquement familiales. Deux croix sont disparues depuis peu : l’une en 2007 et l’autre en 1990. Une dizaine d’autres signalées sur le cadastre napoléonien sont disparues depuis plus ou moins longtemps. Pour consulter la liste des calvaires d’Eancé, cliquez ici.

                                                                                                  Les moulins

Le Moulin du Gravier transformé en maison d’habitation (privé)

Le Moulin du Gravier transformé en maison d’habitation (privé)

Eancé a connu deux moulins à eau, un sur le ruisseau de Roches, le moulin de Bodin depuis longtemps disparu, et un sur la rivière du Semnon, toujours visible, le moulin du Gravier. Ce moulin est le deuxième du Semnon (source à Congrier en Mayenne), le premier étant celui des Fosses à Senonnes.

Eancé a aussi connu plusieurs moulins à vent, tous disparus, victimes des intempéries ou voués à la démolition pour cause d’inutilité : le moulin Gourhand (à la Guérivais), le moulin de la Cour, le moulin de l’Epine (près du Haic) remplacé par un autre, au Gravier qui complétait le moulin à eau l’été, de même à Bodin.

L’Eperon barré de la Guérivais

Sentier et Patrimoine Eperon barré

Au nord-ouest de la commune, à la Guérivais :

« Eperon barré de méandre à défenses multiples,
attribuable à la fin de l’âge du Fer »
(à la fin de l’époque gauloise)
selon Jean-Claude Meuret (Revue Archéologia, avril 1995. Photo J.-C. Meuret) – Site privé   –